December 16, 2022

L'importance de la politesse dans la compréhension de la communication interculturelle et des normes sociales

L'étude de la politesse est essentielle à la comprehension de la communication et des cultures. Le langage joue un rôle crucial dans la communication et pour travailler sur le langage, il faut partir du sens des mots.📚

L'importance de la politesse dans la compréhension de la communication interculturelle et des normes sociales

L'étude de la politesse est essentielle à la comprehension de la communication et des cultures. Le langage joue un rôle crucial dans la communication et pour travailler sur le langage, il faut partir du sens des mots.📚

En français, il y a deux mots proches mais distincts qui sont la politesse et la courtoisie. La politesse désigne tout usage réglé conventionnellement et marqué par des formules codées, tandis que la courtoisie fait plutôt allusion à une manière d'être soumise à l’initiative du sujet, à un savoir vivre vis-à-vis des autres en faisant preuve de délicatesse, élégance et esprit.

Ces deux termes montrent que la langue française opère une distinction importante entre ce qui est de l'ordre de la convention sociale (rituels) et ce qui est de l'ordre de l'attitude individuelle dépendant des choix du sujet (en fonction des situations).

Les relations sociales s'inscrivent dans des rapports de force engendrés par des motivations personnelles (désirs, besoins, intérêts) et/ou par des buts (cognitifs, affectifs, d’action). Ces rapports de force se jouent dans le langage selon quatre principes : le principe d'altérité, le principe d'influence, le principe de régulation et le principe de pertinence.

Le principe d'altérité consiste à prendre conscience de soi comme sujet qui parle en reconnaissant l'existence d'un autre dans sa différence identitaire de sujet parlant « Il n’y a pas de Je sans Tu. ». Le principe d’influence « Comment peut-on être différent de moi? » entraîne des attitudes de persuasion-séduction ou de rejet en cherchant à influencer l'autre. Le principe de régulation consiste à mettre en œuvre des stratégies de résolution des problèmes qui peuvent résulter de la communication pour aboutir à un certain équilibre. Enfin, le principe de pertinence suppose que les interlocuteurs possèdent des savoirs communs.

Le langage joue un rôle crucial dans la communication et pour travailler sur le langage, il faut partir du sens des mots.📚

Toute communication humaine s'inscrit dans une situation sociale cadrée par des conditions de réalisation de l'échange communicatif qui se définissent en fonction de leur finalité, l'identité des partenaires de l'échange et les circonstances matérielles de l'échange. Cet ensemble de conditions forme un contrat de communication qui détermine ce qui est mis en jeu dans l'acte de communication. De la situation la plus informelle à la plus institutionnelle, tous les échanges langagiers sont socialement cadrés.🗣️

Le sujet prend la parole en fonction de ses propres motivations, ce qui amène à l'utilisation de stratégies discursives en fonction des conditions que lui impose le contrat de communication afin de réaliser ses propres finalités. Ces stratégies sont guidées par l'intention d'obtenir un bénéfice dans la relation et donc elles sont jaugées à l'aune du rapport entre la maximisation des gains possibles et la minimisation des coûts qu'elles entraînent.

La politesse est donc un enjeu important de la communication. Selon Patrick Charaudeau, professeur Émérite à l'Université de Paris XIII et Chercheur au LCP - CNR, la politesse est un phénomène complexe qui se manifeste de différentes manières en fonction des cultures. Les codes de politesse varient d'une culture à l'autre et peuvent même varier au sein d'une même culture. En effet, chaque culture possède ses propres normes et codes de communication, qui peuvent différer considérablement d'une culture à l'autre. Par exemple, certaines cultures accordent une grande importance au respect des hiérarchies et des codes de politesse, tandis que d'autres privilégient la spontanéité et la franchise. De même, la manière dont les émotions sont exprimées varie selon les cultures, certaines valorisant la retenue et le contrôle de soi, tandis que d'autres valorisent l'expression directe et intense des émotions.

Charaudeau souligne que la communication interculturelle peut être particulièrement complexe, car les différences culturelles peuvent entraîner des malentendus et des incompréhensions. Il est donc important de prendre en compte les spécificités culturelles afin de favoriser une compréhension mutuelle et une communication efficace. 🌍

Pour conclure, l'étude de la politesse dans la communication met en évidence l'importance de l’environnement socio-culturel et des finalités personnelles dans tout acte de communication. Comprendre les normes et les codes de communication propres à chaque situation et chaque culture est essentiel pour établir une communication efficace et respectueuse. En fin de compte, la communication est un moyen essentiel de tisser des liens sociaux, d'échanger des idées et de construire des relations interpersonnelles, et la politesse joue un rôle clé dans la réussite de ces objectifs.

Sources :

Patrick Charaudeau, « Étude de la politesse entre communication et culture »", In Cozma A-M., Bellachhab A., Pescheux M. (dir.), Du sens à la signification. De la signification aux sens. Mélanges offerts à Olga Galatanu, Bruxelles, 2014, pp. 137-154., 2014, consulté le 10 avril 2023 sur le site de Patrick Charaudeau - Livres, articles, publications.

URL: http://www.patrick-charaudeau.com/Etude-de-la-politesse-entre.html